Saut au contenu

Communication du 12 mars 2020

Dans la foulée des annonces et des informations qui se multiplient au sujet de la pandémie du coronavirus, l’Ordre souhaite informer ses membres et répondre dans la mesure du possible aux questions qui lui sont adressées à ce sujet.

Pour toute question de mesure de santé et d’hygiène, des moyens de protection et de prévention, nous vous invitons à vous référer et à suivre les directives des organismes de santé publique :

i. Ministère de la Santé - Gouvernement du Québec

ii. Gouvernement du Canada – Santé publique

Si vous travaillez dans le système de santé, en milieu scolaire ou pour tout autre employeur, nous vous recommandons de suivre les mesures et directives émises par votre employeur.

Pour de plus amples renseignements, les autorités publiques invitent la population à contacter la Ligne d’information générale COVID-19 au 1 877 644‑4545.

Rappelons qu’en tout temps, le psychologue doit respecter ses devoirs et obligations déontologiques et recourir à son jugement clinique dans ses interventions envers la clientèle en détresse à l’égard de la crise du coronavirus.

 

Questions / Réponses :

Q : Si un client croit être atteint ou est atteint du COVID-19, peut-il annuler la séance sans frais?
R : Bien que le psychologue peut demander des frais au client, tel que le prévoit l’article 54 du Code de déontologie, nous invitons le psychologue à faire preuve de souplesse et de compréhension, étant donné le caractère exceptionnel de la situation qui prévaut actuellement.

Q : Si j’ai été en contact avec un client atteint du COVID-19, dois-je en aviser mes autres clients et annuler mes rendez-vous?
R : Le psychologue doit aviser ses clients de la situation, tout en préservant le secret professionnel et indiquer qu’il est, ou pourrait être, vecteur du COVID-19. Il peut proposer de reprendre les séances à une date ultérieure lorsqu’il y a risque de transmission, ou proposer d’autres modalités, telle que la télépratique.

Q : Si je suis ou crois être atteint du COVID-19, puis-je annuler mes séances ou ne pas me présenter à mon travail?
R : Le psychologue en pratique privée doit aviser ses clients de la situation et proposer de reprendre les séances à une date ultérieure, ou proposer d’autres modalités, telle que la télépratique. Le psychologue travaillant auprès d’un employeur doit suivre les directives de celui-ci.

Q : Devrais-je éviter de serrer la main à mes clients ou prendre d’autres mesures de prévention?
R : Nous invitons les membres à suivre les directives de la santé publique disponibles aux pages Web suivantes :

Ministère de la Santé - Gouvernement du Québec

Gouvernement du Canada – Santé publique

Q : Si j’ai voyagé au cours des derniers jours, dois-je cesser de voir mes clients ou annuler mes rendez-vous?

R : Nous invitons à suivre les directives émises par les autorités à ce sujet qui pourraient être appelées à évoluer.