Saut au contenu

Précisions sur le port du masque obligatoire

Imprimer Partager par courriel

Le psychologue doit continuer de suivre les consignes émises par la CNESST dans son Guide de normes sanitaires en milieu de travail pour le secteur des soins thérapeutiques, à savoir de porter un masque lors de l’exécution d’une tâche nécessitant d’être à moins de 2 mètres d’une autre personne et en l'absence de barrière physique. Le reste du temps, le psychologue peut, de sa propre initiative, décider de porter un masque.

Le client, comme le psychologue, une fois assis dans le bureau du professionnel, peut retirer le masque le temps de la consultation ou de l’évaluation:  il n’a pas l’obligation de le faire, mais il peut le faire le temps de la consultation, dans la perspective de bien se faire comprendre et de se voir offrir un service de qualité.

Si le psychologue, ou son client, ont une condition nécessitant le port du masque (maladie auto-immune par exemple), ils peuvent garder le masque en tout temps.

Une bonne communication entre le psychologue et son client est essentielle pour créer un climat de confiance où chacun se sent à l’aise de procéder ou de suivre la consultation.

Concrètement et en résumé :

  • Le client entre dans l’immeuble avec un masque;
  • Il se lave (ou se désinfecte) les mains à l’entrée;
  • Il s’assoit dans la salle d’attente et garde le masque;
  • Une fois entré et assis dans le bureau de consultation, il peut retirer son masque le temps de recevoir le service professionnel;
  • Il remet son masque après la prestation du service professionnel.

Le psychologue doit nettoyer toutes les surfaces avec lesquelles lui et son client sont entrés en contact après la prestation de service, lorsque le client a quitté l’immeuble.

Pour plus d’information :

Imprimer Partager par courriel