Saut au contenu

Trousse clinique pour le dépistage et l'intervention en situation de crise (pandémie COVID-19)

La Trousse clinique pour le dépistage et l'intervention en situation de crise (pandémie COVID-19) a été développée pour offrir des points de repère aux psychologues qui désirent intervenir auprès de la population dans un contexte de pandémie.

L’information qui s’y trouve se décline en quatre sections. La première identifie des cibles d’intervention possibles, dans le cadre d’un suivi individuel pouvant être offert en contexte d’urgence. La deuxième section propose plusieurs outils de dépistage pour aider le psychologue à repérer des difficultés, ou des indices d’un trouble plus sérieux susceptible d’émerger en situation de crise, comme un trouble du stress post-traumatique, par exemple.  La troisième section propose divers protocoles d’intervention de crise pertinents pour guider la démarche clinique du psychologue. En dernier lieu, la quatrième section répertorie divers documents qui vous permettront d’élargir vos connaissances cliniques sur le sujet.

1 - Cibles possibles d'intervention d'urgence[1]

Voici quelques cibles possibles pour l’intervention individuelle d’urgence en situation de crise

Évaluation des réactions de détresse possibles

  • Symptômes anxieux (inquiétudes, obsessions, compulsions, attaques de panique, hypocondrie, hypervigilance, …)
  • Symptômes dépressifs, épuisement
  • Symptômes dissociatifs (dépersonnalisation, déréalisation)
  • Trauma vicariant, fatigue de compassion,
  • Gestion inappropriée de la détresse : consommation, dépendance (alcool, substances, jeu),
  • Exacerbation de détresse liée à des traumas antérieurs (reviviscences, état d’alerte)


Évaluation des perceptions et comportements liés à la crise

  • Interprétations liées à la contagion, mortalité du coronavirus
  • Comportements et attitudes à l’égard du confinement, distanciation sociale


Éducation psychologique liée à la crise

  • Éducation psychologique liée aux données scientifiques de contagion, mortalité
  • Augmenter le sentiment de confiance et de pouvoir
  • Restructuration cognitive à l’égard des interprétations erronées ou dramatisantes envers soi ou la crise


Diminution de l’anxiété

  • Validation, soutien et normalisation des réactions de détresse
  • Stratégies d’apaisement au plan corporel, et émotionnel et cognitif
  • Gestion des attaques de panique et diminution de la crainte liée à l’anxiété
  • Gestion des inquiétudes, des ruminations, des compulsions
  • Gestion de l’hypervigilance liée aux sensations intéroceptives
  • Favoriser les stratégies de restructuration cognitive et/ou de défusion cognitive


Maximisation de la résilience

  • Définition de la résilience
  • Renforcer le caractère temporaire de la crise et maximiser le sentiment d’auto-efficacité
  • Augmenter la tolérance à l’incertitude
  • Favoriser la souplesse cognitive
  • Maximiser la souplesse émotionnelle
  • Renforcer stratégies d’adaptation saines déjà utilisées dans le passé


Favoriser une meilleure adaptation au quotidien

  • Introduction de saines habitudes de vie
  • Dosage de l’exposition aux médias
  • Éducation psychologique sur saines habiletés de communication interpersonnelles
  • Augmenter capacités efficaces de résolution de problème
  • Meilleure gestion des défis individuels, familiaux et conjugaux
  • Stratégies de gestion de la solitude et/ou favoriser meilleure conciliation couple et/ou famille
  • Prévention du surmenage potentiel lié au télétravail
  • Favoriser la solidarité au sein du groupe de travail


Auto-soins afin de maximiser la vitalité

  • Maximiser les auto-soins selon cinq sphères (émotionnelles, corporelles, cognitives, spirituelles et professionnelles)
  • Maximiser les contacts sociaux vitalisants (en respectant les règles prescrites par les autorités sanitaires)
  • Favoriser les activités à caractère léger et ludique


Prévention du trauma vicariant et de la fatigue de compassion

  • Définition trauma vicariant
  • Définition fatigue de compassion
  • Prévention selon les risques personnels liés à la crise
  • Identification des facteurs de risque
  • Comment intervenir… quand on est soi-même ébranlé
  • Maximiser la satisfaction de compassion


Croissance post-traumatique

  • Distinction avec la résilience
  • Mise en évidence des indices positifs dans la crise
  • Travail de congruence au plan des valeurs
  • Maximisation de la croissance post-traumatique possible

2 - Outils de dépistage[2]

Voici quelques outils de dépistage pour aider le psychologue à départager les personnes qui sont probablement atteintes d’un trouble non diagnostiqué ou d’un facteur de risque d’un trouble, des personnes qui en sont probablement exemptes.[3]  

Anxiété

  • Generalized Anxiety Disorder – 7 items (GAD-7)
  • Mini International Neuropsychiatric Interview (MINI) – volet « anxiété généralisée »
  • Beck Anxiety Inventory (BAI;  Beck, Epstein, Brown, & Steer, 1988)


Dépression

  • Beck Depression Inventory 2 - BDI-II
  • Patient Health Questionnaire – 9 items (PHQ-9)
  • Center for Epidemiologic Studies – Depression Scale (CES-D)
  • Mini International Neuropsychiatric Interview (MINI) – volet « épisode de dépression majeure »


Stress post-traumatique


Détresse psychologique

  • Kessler Psychological Distress Scale – 6 items (K6)
  • Indice de détresse psychologique – Enquête Santé Québec (IDPESQ; Ilfeld, 1976). Questionnaire auto-rapporté de 29 items qui mesure la fréquence de symptômes de détresse psychologique au cours de la dernière semaine. L’IDPESQ comprends quatre facteurs : 1) la dépression; 2) l’anxiété; 3) l’irritabilité; et 4) les problèmes cognitifs. 


Impact immédiat du trauma

  • Peritraumatic Distress Inventory (PDI)
  • Peritraumatic Distress Inventory –Child (PDI-C)
  • Peritraumatic Dissociative Experiences Questionnaire (PDEQ)


Bien-être

  • World Health Organization Well-Being Index (WHO-5)
  • Mental Health COntinuun Shoort Form (MHC-SF)
  • Question « Satisfaction à l’égard de la vie » dans l’ESCC
  • Module « État de santé général » dans l’ESCC


Fonctionnement et incapacité

  • World Health Organization Disability Assessment Schedule (WHODAS 2.0)
  • Questionnaire de fonctionnement social (QFS)
  • Module « Activités de la vie quotidienne » dans l’ESCC
  • Module « limitation des activités » dans l’ESCC
  • Module « Indice de l’état de santé » dans l’ESCC


Qualité de vie

  • World Health Organization Quality of Life (WHOQOL-BREF)
  • EuroQol-5-Dimension (EQ-5D-5L incluant le EQ-VAS)
  • SF-12v2 Health Survey
  • Échelle de Satisfaction de Vie (ESV ; Blais, Vallerand, Pelletier et Briere, 1989). Développé au Québec par Vallerand et validé en français par Blais et al. (1989). 


Soutien social

  • Social Provisions Scale-10 items (SPS-10)
  • Questionnaire sur les comportements de soutien en situation d’anxiété (QCSA; Guay, Marchand, & O’Connor, 2003). Ce questionnaire de 36 items évalue les perceptions d’un individu quant aux différents types de comportements que son confident le plus significatif peut adopter, lorsqu’il est anxieux ou angoissé. 
  • Multidimensional Scale of Perceived Social Support (MSPSS; Zimet, Dahlem, Zimet & Farley, 1988). 12 énoncés qui mesurent la perception du participant du soutien de leur famille, amis et partenaire de vie (significant others).
  • Perceived Organizational Support questionnaire (POS; Eisenberger, Huntington, Hutchison & Sowa, 1986). Mesure du soutien social de l’organisation (pour les groupes de professionnels des services essentiels). 8 énoncés mesurant à quel point les travailleurs considèrent que leur organisation valide et apprécie leur contribution et à quel point celle-ci se préoccupent et prenez soin d’eux. 


Consommation d’alcool

  • Alcohol Use Disorders Identification Test (AUDIT; Babor, de la Fuente, Saunders, et Grant, 1992)
  • Version en français et validée de l’AUDIT - Alcool Use Disorders Identification Test (Accietto, 2003). L’AUDIT comprend 10 items et sert comme outil de dépistage pour évaluer la consommation d’alcool problématique. 
  • CAGE Questionnaire


Consommation de drogues

  • Drug abuse Screening Test – 10 items (DAST-10)
  • Grille de dépistage de consommation problématique d’alcool et de drogue chez les adolescents et les adolescents (DEP-ADO)
  • Modules « usage de drogues illicites » ou « usage de substance » dans l’ESCC


Consommation de médicaments

  • Module « Consommation de médicaments » dans l’ESCC 2015-2016
  • Module « Consommation de médicaments en lien avec sa santé mentale » dans l’ESCC – SM 2012


Inquiétudes

  • Questionnaire d’intolérance à l’incertitude qui mesure la tolérance aux situations incertaines (Freeston, M. H., Dugas, M. J., Letarte, H., Rhéaume, J., & Ladouceur, R., 1993). Laboratoire de thérapies béhaviorales de l’école de psychologie de l’Université Laval (disponible sur le site de M. Dugas de l’UQO).
  • Penn State Worry Questionnaire (Meyer, Miller, Metzger, & Borkovec, 1990). Questionnaire auto-rapporté qui mesure la tendance générale à s’inquiéter. Version en français de Gosselin, Dugas, Ladouceur et Freeston (2001).


Impact du confinement

3 - Protocoles d'intervention de crise

Ces divers guides et protocoles vous permettront d’identifier des pistes d’évaluation et intervention pertinentes à votre pratique clinique en situation de crise.

4 - Documents d'intérêts pour les intervenants

Nous vous invitons également à consulter les documents suivants pour enrichir vos connaissances cliniques sur l’état de stress post-traumatique, l’intervention en situation de crise et les diverses recherches sur la COVID-19.

Nous tenons à remercier mesdames Pascale Brillon, Sonia Lupien et Marie-France Marin pour leur aide précieuse dans la construction de ce document.

 

[1] Cette section est tirée de Brillon, P. (2020) repéré ici : https://www.institutalpha.com/covid19

[3] Guide explicatif de la loi 21 (p.88). Afin de départager le dépistage de l’évaluation, nous invitons le lecteur à consulter le guide explicatif de la loi 21 à l’adresse suivante : https://www.opq.gouv.qc.ca/fileadmin/documents/Systeme_professionnel/Guide_explicatif_decembre_2013.pdf