Détails formation psychotérapeute

Écoanxiété : perspectives et recommandations multidisciplinaires

Imprimer Partager par courriel Twitter Facebook

Description

À l’heure où les nouvelles relatives à la dégradation de l’environnement se multiplient, n’est-il pas normal de s’inquiéter ? Qu’en est-il lorsque la détresse est trop grande ou paralyse ? Les changements climatiques (CC) sont considérés comme le plus important enjeu de santé publique du 21e siècle et trouver des façons d’y faire face est l’un de nos plus grands défis à relever. Les impacts des CC sur notre santé physique ont été documentés, mais également et ce, de plus en plus, ceux sur notre santé psychologique. Dans ce contexte, nombre de réactions non-aidantes peuvent survenir et autant de stratégies adaptatives. Alors que différents secteurs de la santé semblent prendre le virage vert, qu’en est-il du rôle du psychologue (clinicien, chercheur ou autrement socialement impliqué) ?

Ce panel proposera des perspectives issues de la psychologie, de la médecine et de la santé environnementale, de l’écosociologie et de l’ERE (éducation relative à l’environnement). Il présentera le phénomène de l’écoanxiété et de ses impacts, mais il se veut également axé sur les façons de soutenir les personnes qui nous consultent – jeunes et adultes – éprouvant de l’écoanxiété ou autres ressentis.

Formateurs

Dre Inês Lopez, psychologue , Panélistes: Laure Waridel, écosociologue , Dr François Reeves, cardiologue , Anne-Sophie Gousse-Lessard, professeure associée et chercheuse et Maxime Boivin, chercheuse et professeure associée

Animatrice
Dre Inês Lopes, psychologue
Inês Lopes, PhD est psychologue et écopédagogue auprès d’enfants, d’adolescents, et d’adultes en pratique privée. Depuis 15 ans, elle est également conceptrice pédagogique autour de divers enjeux environnementaux et sociaux. Le sujet de l’écoanxiété se trouvant à l’intersection de ses deux champs de pratique, elle la côtoie dans son bureau de psychologue, sur les bancs d’écoles et dans les milieux d’engagement.

Panélistes

Laure Waridel, écosociologue
Laure Waridel, PhD, est écosociologue et auteure de plusieurs livres dont La transition, c’est maintenant et Acheter, c’est voter. Engagée depuis l’adolescence, on la connaît notamment comme cofondatrice d’Équiterre, coauteure du Pacte pour la transition et co-instigatrice de Mères au front. Elle est aujourd’hui professeure associée à l’UQAM, membre de l’Institut des sciences de l’environnement (ISE) et conseillère pour le cabinet juridique TJL.

Dr François Reeves, cardiologue
François Reeves, MD FRCPC, est cardiologue d’intervention au CHUM ainsi qu’à la Cité-de-la-santé de Laval et professeur agrégé en santé environnementale à la Faculté de médecine avec affiliation à l’École de santé publique de l’Université de Montréal. Il s’intéresse à l’influence de l’environnement sur la santé cardiovasculaire et est l’auteur de plusieurs livres dont Planète Cœur. Par ailleurs, il siège sur plusieurs comités-conseils gouvernementaux en santé et en environnement.

Anne-Sophie Gousse-Lessard, professeure associée et chercheuse
Professeure associée à l’Institut des sciences de l’environnement (ISE, UQAM), Anne-Sophie Gousse-Lessard, PhD, se spécialise en psychologie sociale et environnementale. Ses travaux de recherche portent notamment sur les processus motivationnels sous-tendant l'écocitoyenneté et sur les impacts psychosociaux des changements climatiques. Elle s’intéresse particulièrement à l’écoanxiété, à la mobilisation citoyenne et aux enjeux de mobilité durable dans une perspective de transition socioécologique.

Maxime Boivin, chercheuse et professeure associée
Maxime Boivin, PhD, est chercheuse à l’INSPQ et professeure associée au Département d’information et de communication de l’Université Laval. Elle détient un doctorat en communication publique dans lequel elle s’est intéressée aux changements de comportements relatifs aux problématiques de santé publique. Elle travaille sur la réduction des impacts sociosanitaires des changements climatiques. Ses projets de recherche portent sur la sécurité alimentaire, le verdissement urbain et l’écoanxiété.

Objectifs

  • Expliquer le phénomène de l'écoanxiété suivant différentes perspectives multidisciplinaires.
  • Identifier les impacts des bouleversements environnementaux sur la santé physique et psychologique (émotifs, cognitifs et comportementaux).
  • Réfléchir aux rôles du psychologue dans cet enjeu de santé publique.
  • Présenter des recommandations multidisciplinaires pour faire face à l'écoanxiété ainsi qu'un outil sommaire d'intervention.

Sujets en lien avec la psychothérapie

  • Les processus et les méthodes d'évaluation
  • Les processus et les méthodes d'intervention
  • Le développement et ses problématiques, la classification des troubles mentaux et la psychopathologie

Tarif

Les frais d'inscription pour cette journée de formation sont de 110.0 $, taxes en sus.

Annulation

L'Ordre des psychologues du Québec se réserve le droit d'annuler les sessions de formation annoncés si le nombre de participants est insuffisant. Dans un tel cas, vous en serez informé et vous serez remboursé en totalité.

Par contre, toute annulation d'inscroijlknmiption par un participant entraînera des frais d'administration de 15 %. Si le participant annule son inscription à moins de deux (2) semaines de la date prévue de la formation, aucun remboursement ne sera accordé.