Saut au contenu
  MENU

De la modération à l’addiction : quand la consommation pose problème dans le couple

Imprimer Partager par courriel

VAMPM04
9 h 00 à 17 h 00

Présentation par: Dre Marianne Saint-Jacques, psychologue

L’intervention conjugale a démontré une efficacité supérieure  à  la thérapie individuelle ou de groupe lorsque l’on vise la réduction de la consommation d’un conjoint et de la détresse individuelle et conjugale.  Les psychothérapeutes conjugaux  se voient souvent pris à intervenir sur cette problématique parce que plusieurs couples qui présentent une consommation problématique consultent pour d’autres motifs. Le psychothérapeute est alors en droit de se questionner : doit-il référer ou comment et quand doit-il intervenir ?

La majorité des psychothérapeutes conjugaux ont les compétences pour intervenir auprès de plusieurs de ces couples. Le  but de la formation  est donc de fournir des balises quant au rôle que peut prendre le psychothérapeute conjugal dans le rétablissement des couples pour lesquels la consommation pose problème.  Cette formation abordera : 1) les concepts de bases liés à la consommation et aux addictions,  2) l'évaluation de la consommation, le rôle et les impacts de la consommation sur le couple et les particularités des couples présentant une addiction, 3) les balises pour la prise en charge par le psychologue et 4) les interventions  efficaces auprès de ces couples telles que :  le travail sur les comportements du conjoint non consommateur qui soutiennent ou font obstacle à la sobriété, la gestion par le couple des situations à haut risque et des solutions de remplacement à la consommation, le travail sur le plaisir dans le couple et le travail sur les conflits passés liés à la consommation et à son mode de vie.

Objectifs

  • Reconnaître les différents concepts liés à la consommation de substances psychoactives : de la modération à l’addiction.
  • Reconnaître les enjeux systémiques typiques des couples qui consomment.
  • Évaluer la consommation dans le couple.
  • Déterminer des pistes d’intervention auprès du couple qui sont appropriées à la nature du problème de consommation.

Dre Marianne Saint-Jacques, psychologue
La formatrice est psychologue et pratique à la clinique de consultation conjugale Poitras-Wright Côté. Elle est aussi professeure à l’Université de Sherbrooke, aux Programmes d’études et de recherches en toxicomanie. Ses travaux de recherche et sa pratique clinique se centrent sur l’efficacité des interventions auprès des couples et des individus aux prises avec un trouble de l’usage de substances psychoactives et autres addictions.
Formation en psychothérapie
No de reconnaissance : RE01801-16
6 heures reconnues

Imprimer Partager par courriel