Saut au contenu
  MENU

Traitement des troubles de l’alimentation fondé sur les données probantes : prioriser l’engagement dans la thérapie

Imprimer Partager par courriel

SAMPM01
9 h à 17 h

Présenté par Dr Howard Steiger, psychologue

Cet atelier informera les participants sur les meilleures pratiques pour le traitement psychologique des troubles de l’alimentation, comme l’anorexie mentale et la boulimie. Une présentation théorique couvrira les modèles étiologiques actuels de troubles de l’alimentation, en mettant l’accent sur l’idée selon laquelle le développement et le maintien de troubles de l’alimentation dépendent de la convergence de risques héréditaires et d’expositions environnementales qui surviennent tout au long du cycle de vie. Les sections suivantes de la présentation aborderont l’évaluation, l’appréciation des risques médicaux et psychiatriques, et l’application des concepts actuels de thérapie cognitivo-comportementale, motivationnelle et familiale. Des vignettes cliniques seront utilisées pour illustrer des interventions basées sur le soutien de l’autonomie (plutôt que la coercition) et adaptées à des situations cliniques complexes (y compris le refus de gain de poids, la suicidalité, l’instabilité médicale, la tendance à l’opposition, et autres). La présentation abordera également la gestion et le traitement des comorbidités sans perdre de vue les cibles de traitement liées aux troubles de l’alimentation. Les participants seront invités à partager des exemples de leur pratique clinique. Une discussion suivra sur les choix vers lesquels nous (en tant que cliniciens) pouvons nous tourner pour mettre l’accent sur des incitations à la motivation autonome ou contrôlée. Nous discuterons aussi des impacts probables de ces choix sur les résultats cliniques ainsi que des facteurs émotionnels qui influencent les choix des cliniciens dans des situations problématiques.

Objectifs

  • Décrire les modèles actuels de causalité des troubles de l’alimentation;
  • Citer les résultats de recherche qui favorisent le traitement ambulatoire axé sur le soutien de l’autonomie plutôt que le recours à des traitements traditionnels (comme l’hospitalisation) sans doute inefficaces, trop coercitifs et trop coûteux;
  • Appliquer les techniques de psychothérapie fondées sur des données probantes présentement appliquées dans le traitement des troubles de l’alimentation.

Dr Howard Steiger, psychologue
Le Dr Steiger est chef du programme des troubles de l’alimentation de l’Institut universitaire en santé mentale Douglas, professeur titulaire en psychiatrie à l’Université McGill et membre associé en psychologie à l’Université McGill. Depuis 30 ans, le Dr Steiger dirige le service spécialisé le plus étendu au Québec pour le traitement des gens souffrant de troubles de l’alimentation dans le spectre de l’anorexie nerveuse et de la boulimie.
Formation en psychothérapie
No de reconnaissance : RE01804-16
6 heures reconnues

Imprimer Partager par courriel