La consultation formelle et la supervision en psychothérapie

La consultation formelle et la supervision en psychothérapie

Imprimer Partager par courriel

Qu’est-ce que la consultation formelle en psychothérapie?

La consultation formelle est une activité professionnelle où le psychologue consulté applique ses domaines d’expertise en réponse aux besoins présentés et aux objectifs déclarés des psychothérapeutes (ou d’autres clients et groupes ou organisations) qui le consultent. La consultation formelle peut être centrée sur la préparation et le développement des compétences avancées en psychothérapie. Dans le cadre de la formation continue en psychothérapie, la consultation formelle implique donc la collaboration interprofessionnelle entre les secteurs de pratique de la psychologie et d’autres disciplines professionnelles puisque d’autres psychothérapeutes (médecins, titulaires du permis de psychothérapeute) pourront aussi soit offrir, soit demander une consultation formelle. La pratique de la consultation formelle requiert du psychologue qu’il développe et maintienne les compétences pertinentes à cet exercice, tel que le stipule le code de déontologie.

Qu’est-ce que la supervision en psychothérapie?

La supervision est une activité professionnelle axée sur l’évaluation, l’amélioration et le développement des connaissances, les habiletés et les comportements des supervisés dans l’exercice de la profession. La pratique de la supervision requiert du psychologue qu’il développe et maintienne les compétences pertinentes à cet exercice, tel que le stipule le code de déontologie.

Obligation de formation continue

Sur les 90 heures de formation continue obligatoire en psychothérapie, un minimum de 5 heures doit être consacré à la consultation formelle ou à la supervision et ce, peu importe votre expertise ou votre expérience. Il s’agit d’une obligation.

Pour être reconnue dans le cadre de l’obligation de formation continue en psychothérapie, la consultation formelle ou la supervision doit être justifiée par une Attestation de consultation formelle / supervision en psychothérapie signée par le superviseur et le supervisé et doit être conservée par chacune des parties.

Qui peut offrir de la consultation / supervision?

Pour devenir consultant ou superviseur en psychothérapie, il faut être habilité à l’exercice de la psychothérapie. Il faut aussi posséder une expertise pertinente à la demande. Il n’y a pas de démarche ou de reconnaissance à obtenir pour exercer la consultation formelle ou la supervision.

Il est possible d’être consulter ou encore supervisé à distance (téléphone ou web), incluant à l’extérieur du Québec, à la condition que celui qui offre le service soit habilité à pratiquer la psychothérapie sur son territoire et que l’Attestation de consultation formelle / supervision en psychothérapie.

Superviser le stage d’un candidat au permis de psychothérapeute

Le Règlement sur le permis de psychothérapeute prévoit qu’un superviseur doit avoir suivi une formation en supervision s’il souhaite superviser un stage en psychothérapie pour une personne qui se forme en vue d’obtenir un permis de psychothérapeute (clause grand-père pour ceux qui supervisaient la psychothérapie avant le 21 juin 2011). Le conseil d’administration de l’Ordre a adopté les critères minimaux requis pour satisfaire cette exigence de formation.

Comment choisir le professionnel qui donne la consultation/supervision?

En consultant le Répertoire des psychologues ou le Répertoire des détenteurs du permis de psychothérapeute dans le Portail sécurisé, vous pourrez sélectionner « Supervision » dans la liste des services offerts.

Pour en savoir plus à ce sujet, nous vous invitons à consulter la chronique intitulée Le choix d'un superviseur, publiée dans le magazine Psychologie Québec.

Pouvez-vous être consulté ou supervisé par un collègue?

Selon le contexte, des enjeux éthiques et déontologiques peuvent surgir si le professionnel qui donne de la consultation ou de la supervision est votre collègue, notamment sur le plan de la confidentialité et du conflit de rôles. La supervision entre collègues est donc possible, mais elle peut soulever des difficultés.

Imprimer Partager par courriel