Saut au contenu
  MENU

La psychothérapie

Imprimer Partager par courriel

Puisqu’il n’est pas nécessaire pour les psychologues de demander un permis de psychothérapeute pour exercer la psychothérapie et porter le titre de psychothérapeute, l’Ordre demande aux psychologues d’indiquer s’ils exercent la psychothérapie, et ce, à chaque année, soit au moment du renouvellement de leur inscription au tableau des membres.

Lors de votre dernière déclaration annuelle, avez-vous indiqué exercer la psychothérapie? Peut-être ne saviez-vous pas alors qu’il est obligatoire de donner cette information pour exercer la psychothérapie et porter le titre de psychothérapeute. Avez-vous cessé de l’exercer depuis? Il est important de vous assurer que ce que vous avez indiqué dans votre dernière déclaration reflète bien votre statut professionnel actuel quant à l’exercice de la psychothérapie. Cette information permet la constitution d’une liste officielle répertoriant tous les psychologues qui exercent la psychothérapie. Cette liste servira également à orienter les visites d’inspection professionnelle et à faire le suivi en ce qui a trait à l’obligation de formation continue. Rappelons que cette obligation consiste à suivre 90 heures de formation continue sur une période de 5 ans, période dite de référence. La première période de référence a débuté le 21 juin 2012 et se terminera le 20 juin 2017.

C’est donc à l’occasion du renouvellement de votre inscription au tableau des membres de l’Ordre que vous aurez l’occasion d’indiquer si vous exercez ou non la psychothérapie. Toutefois, si en cours d’année vous souhaitez apporter des modifications à votre dossier en lien avec l’exercice de la psychothérapie, il vous faudra modifier votre statut dans le Formulaire d’inscription au Tableau des membres.

Il est à noter qu’une modification du statut ne doit se faire qu’en cas de changement quant à votre statut professionnel, par exemple :

  • si vous devenez gestionnaire et ne pratiquez plus la psychothérapie;
  • si vous perdez votre emploi; 
  • si vous prenez votre retraite.

Le fait, par ailleurs, que vous puissiez avoir peu ou très peu de clients en psychothérapie ou que vous ne l’exerciez que de façon ponctuelle ne change rien à vos obligations en matière de formation continue en psychothérapie.

Exemption : des cas qui requièrent une demande de dispense

Dans certains cas, il est possible d'obtenir une dispense, en tout ou en partie, de l’obligation de formation continue. Il faut alors démontrer que vous êtes dans une situation d’impossibilité de suivre des activités de formation continue pour cause de maladie, de grossesse, d’accident ou encore de circonstances exceptionnelles. En remplissant le formulaire de demande de dispense disponible dans le Portail sécurisé, il vous faudra :

  • entrer la période pour laquelle la dispense est demandée. Si la date de retour au travail est inconnue, nous vous invitons à remplir le formulaire avec une date de début uniquement. La date de retour devra être acheminée par courriel au secrétariat général dès qu’elle sera connue à dispensefc@ordrepsy.qc.ca;
  • détailler les motifs justifiant la dispense;
  • joindre un billet médical ou toute autre preuve attestant de votre impossibilité de suivre de la formation continue.

Lorsque le comité exécutif accorde la dispense, il en fixe la durée et les conditions qui s’y appliquent. Si la demande de dispense est refusée, vous en serez avisé par courriel et vous aurez le droit de présenter des observations écrites dans un délai de 15 jours. Une décision sera rendue par la suite dans les 60 jours suivant la réception de ses observations.

Pour toutes demandes de renseignement sur la dispense de formation continue, adressez-vous par courriel au secrétariat général : dispensefc@ordrepsy.qc.ca.

Advenant un retrait et/ou un retour à la pratique de la psychothérapie

D'ici la fin de la période de référence, soit en juin 2017, l’Ordre calculera au prorata, par années et mois d’exercice, le nombre d’heures de formation continue que vous aurez à compléter pour répondre aux exigences réglementaires (à raison de 18 heures/année ou 1,5 heure/mois d’exercice durant la période de référence).

Si vous cessez d’exercer la psychothérapie au cours de la présente période de référence, mais que vous décidez d’en reprendre l’exercice après juin 2017, vous devrez compléter la formation continue que vous auriez dû compléter entre 2012 et 2017 (le nombre d’heures calculées au prorata) afin d’être autorisé à exercer la psychothérapie durant la prochaine période de référence qui débutera en 2017 pour se terminer en 2022.

Imprimer Partager par courriel