Saut au contenu
  MENU
Revenir aux communiqués

Lancement du plan d’action en santé mentale 2015-2020

09.10.2015
Imprimer Partager par courriel

Montréal, le 9 octobre 2015 – En réaction au plan d’action en santé mentale annoncé ce matin par le ministre de la Santé du Québec, l’Ordre des psychologues du Québec rappelle que le psychologue est habilité à procéder à l’évaluation et au traitement des problématiques de santé mentale. L’Ordre aurait souhaité que le plan d’action mise davantage sur l’expertise des psychologues, une réelle solution pour améliorer l’accès aux services de santé mentale et à ceux des médecins de famille, présentement surchargés.

« Un nombre important de consultations médicales pourraient être évitées si les psychologues étaient intégrés dans les cliniques médicales comme les groupes de médecine de famille (GMF) », déclare la présidente de l’Ordre, la Dre Christine Grou, psychologue. Le médecin est souvent la porte d’entrée pour les gens qui ont des problèmes de santé mentale et qui n’ont pas les moyens de consulter un psychologue en bureau privé. Le psychologue est l’un des seuls professionnels à pouvoir procéder à une évaluation des troubles mentaux en plus d’offrir le traitement approprié, la psychothérapie. Au Québec, il est malheureux de constater qu’il est plus facile de bénéficier de médicaments pour traiter les troubles de santé mentale que de suivre une psychothérapie. Pourtant, et l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS) le reconnaît, les études démontrent la très grande efficacité, les effets durables et le peu de coûts associés à la psychothérapie. D’ailleurs, 75 % des médecins reconnaissent que la psychothérapie, combinée aux médicaments, est une pratique à promouvoir pour traiter les problèmes de santé mentale. « Les psychologues font partie de la solution pour assurer à la population des services efficients, adéquats et de qualité », ajoute la présidente.

Rappelons que la principale mission de l’Ordre des psychologues est la protection du public. Pour ce faire, il s’assure de la qualité des services offerts par ses membres, favorise le développement de la profession et défend l’accessibilité aux services psychologiques.

- 30 -

Renseignements et demandes d’entrevues :

Dominique Hétu, directrice des communications
Ordre des psychologues du Québec
514 738-1881 ou 1 800 363-2644, p. 235
dhetu@ordrepsy.qc.ca

Imprimer Partager par courriel