Saut au contenu
  MENU
Revenir aux nouvelles

L'Ordre fier partenaire de la journée Bell Cause pour la cause 2018!

Imprimer Partager par courriel
Image

Une fois de plus cette année, l'Ordre des psychologues du Québec est très fier d'être partenaire de la Journée Bell Cause, qui vise en outre à sensibiliser, à mettre fin à la stigmatisation, et à entamer une conversation sur la santé mentale. Dans le cadre de cet événement qui aura lieu ce mercredi 31 janvier, tout un chacun est ainsi invité à partager des témoignages et des messages de soutien et d'encouragement portant sur la santé mentale.

Pour chacune des interactions suivantes survenant le 31 janvier, Bell versera 5 cents au profit de programmes canadiens en santé mentale, le tout sans frais additionnels pour les participants : 

  • Messages texte et appels: Chaque message texte envoyé et chaque appel interurbain ou mobile effectué par les clients
    de Bell Canada, de Bell Aliant et, depuis cette année, de Bell MTS au Manitoba 
  • Twitter: Chaque tweet utilisant le mot-clic #BellCause et chaque visionnement de la vidéo de la Journée Bell Cause pour la cause
  • Facebook: Chaque visionnement de la vidéo de la Journée Bell Cause pour la cause et utilisation du filtre Bell Cause pour la cause
  • Instagram: Chaque visionnement de la vidéo de la Journée Bell Cause pour la cause
  • Snapchat: Chaque utilisation du géofiltre Bell Cause pour la cause et visionnement de la vidéo de la Journée Bell Cause pour la cause

Grâce aux fonds recueillis dans le cadre de cette campagne depuis son lancement en 2010, cette campagne a notamment permis de soutenir des organismes fournissant des soins et des services de santé mentale dans toutes les régions du Canada . 

Pour favoriser la sensibilisation et en finir avec la stigmatisation

Selon le plus récent sondage sur la sensibilisation de Bell Cause pour la cause, mené par Nielsen en octobre dernier, quatre Canadiens sur cinq sont plus sensibilisés aux questions de santé mentale qu'ils ne l'étaient il y a cinq ans, 70 % estiment que les attitudes à l'égard de la santé mentale se sont améliorées et plus de la moitié croient que les préjugés concernant la maladie mentale ont diminué. Les résultats sont encore plus encourageants chez les jeunes de 18 à 24 ans; 87 % se sont déclarés plus sensibilisés aux questions de santé mentale qu'ils ne l'étaient il y a cinq ans, 76 % considèrent que les attitudes se sont améliorées, et 60 % croient que les préjugés ont diminué.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site Web de Bell Cause pour la cause.

Imprimer Partager par courriel