Carrières et mandats

Carrières et mandats


Syndic (psychologue) plus

L’Ordre des psychologues est à la recherche d’un psychologue pour pourvoir le poste de syndic. Ce poste de direction est nommé par le Conseil d’administration de l’Ordre et relève de la présidence. Cette fonction comporte d’importantes responsabilités et contribue à la mission de protection du public. Le titulaire du poste, en plus de mener les enquêtes, coordonne la gestion des ressources humaines, financières et informationnelles du Bureau du syndic.

Le syndic est responsable de mener des enquêtes, de son propre chef ou à la suite d’allégations de manquements signalées envers des membres de l’Ordre, pour toute infraction au Code des professions, au code de déontologie ou aux règlements applicables à la profession. Au terme de l’analyse, en tenant compte des modalités de fonctionnement existantes et d’une approche privilégiant la déjudiciarisation des dossiers, le syndic détermine les suites à donner : si une demande d’enquête doit être rejetée, s’il doit y avoir conciliation entre les parties, si le dossier doit être transmis au comité d’inspection professionnelle ou encore si une plainte doit être déposée auprès du conseil de discipline de l’Ordre. Dans ce cas, il agira comme plaignant auprès du conseil de discipline et devant les tribunaux supérieurs, le cas échéant.

Le syndic est également responsable de la gestion des ressources financières, humaines et matérielles de sa direction. Son équipe est constituée de quatre syndics adjoints, d’un avocat, d’un conseiller à la déontologie, d’une coordonnatrice, d’un adjoint administratif, en plus des experts et avocats auxquels il accorde des mandats ponctuels. Il est également responsable de la conciliation des comptes d’honoraires et des demandes d’accès à l’information pour le bureau du syndic. Le syndic prend part au comité de direction de l’Ordre et contribue au magazine Psychologie Québec en préparant ou coordonnant la rédaction de chroniques visant à renseigner les membres quant à leurs obligations déontologiques. En tant que gestionnaire responsable du bureau du syndic, il est imputable des résultats de son secteur et doit en rendre compte au conseil d’administration de l’Ordre. Il transmet au conseil d’administration toute information pertinente relative à son mandat.

Conditions et exigences du poste

Ce poste comporte des défis importants et des exigences élevées. La tâche nécessite le maintien constant de standards de qualité. La charge de travail et les délais à respecter requièrent une bonne capacité de planification et d’organisation. La nature des dossiers exige une gestion rigoureuse et une confidentialité sans faille. En outre, la qualité de la relation avec les membres et le public, malgré la particularité du contexte, demeure un souci constant. Le cadre juridique entourant les activités du syndic exige la maîtrise de la déontologie et du cadre règlementaire. Des activités de perfectionnement et de supervision sur le processus d’enquête et la médiation sont donc offertes afin d’assurer la maîtrise de toutes les dimensions du poste et la mise à jour des compétences exigées par les changements affectant le cadre juridique. La personne choisie sera assurée du soutien apporté par une équipe expérimentée, d’un accès à des ressources documentaires et professionnelles au besoin (experts, avocats). En outre, le poste offert donne la possibilité de collaborer activement et étroitement à la mission de protection du public, dans un milieu de travail en équipe stimulant.

Qualifications requises

  • Être membre en règle de l’Ordre des psychologues depuis au moins 10 ans et posséder une expérience professionnelle diversifiée
  • Posséder des connaissances et une expérience en gestion démontrée
  • Jouir d’une réputation d’intégrité et de probité, en plus de ne détenir aucun jugement de culpabilité devant une cour criminelle ou un conseil de discipline
  • Solides compétences en résolution de conflits
  • Démontrer un intérêt pour la déontologie et l’éthique professionnelle et être ouvert à s’impliquer régulièrement dans des activités de perfectionnement à ce sujet
  • Être capable d’adopter une attitude positive en situation de conflits et avoir de l’intérêt pour la médiation et les nouveaux courants qui visent la prévention et le règlement des différends
  • Excellentes aptitudes en communication écrite et orale
  • Aisance avec les technologies de l’information, les bases de données, la suite Microsoft Office notamment les logiciels Outlook, Excel et Teams
  • Avoir suivi le cours Déontologie et professionnalisme donné par l’Ordre ou tout autre cours portant sur la déontologie serait un atout.

Rémunération

Il s’agit d’un poste permanent à temps complet, pour un mandat de 3 ans renouvelable. Le salaire annuel sera déterminé selon l’échelle salariale des cadres de l’Ordre et une gamme d’avantages sociaux concurrentiels est offerte.

Pour soumettre sa candidature

Les personnes intéressées sont invitées à soumettre leur candidature avant le 4 mars à 9 h en faisant parvenir leur curriculum vitae accompagné d’une lettre de motivation par courriel à : ressourceshumaines@ordrepsy.qc.ca.

Psychologues pour agir à titre de syndic ad hoc plus

L’Ordre est à la recherche de psychologues intéressés à agir à titre syndic ad hoc pour réaliser des mandats d’enquête sur une base ponctuelle et occasionnelle. Les personnes choisies seront chargées de faire enquête à partir des signalements pour des dossiers qui ne peuvent pas être traités par le Bureau du Syndic afin d’éviter tout conflit d’intérêts réels ou apparents, et de porter plainte devant le Conseil de discipline s’il y a lieu, le tout conformément au Code des professions (article 121.3).

Lors de ses enquêtes, le syndic ad hoc examine la conduite professionnelle du psychologue afin d’établir sa conformité à ses obligations déontologiques et réglementaires. Le syndic ad hoc doit ensuite prendre une décision de porter plainte ou non devant le Conseil de discipline de l’Ordre. L’Ordre privilégie une approche qui inclut le recours à des mesures non disciplinaires lorsque cela est possible, sans perdre de vue la protection du public.

Lorsqu’il y a dépôt d’une plainte devant le Conseil de discipline, le syndic ad hoc devient le plaignant et, lors des audiences disciplinaires, il travaille étroitement avec le procureur qui le représente (assigné par l’Ordre) afin de soutenir le bon déroulement du processus judiciaire.

Le syndic ad hoc doit intervenir fréquemment en contexte de conflits et de tensions, tout en ayant soin de maintenir la confiance du public envers la profession ainsi que la confiance des professionnels envers leur Ordre. Démontrant un intérêt pour l’éthique et la déontologie, il doit faire preuve d’une grande rigueur et d’excellentes habiletés relationnelles, ainsi que la capacité à travailler en étroite collaboration avec des avocats et des experts.

Qualifications requises

  • Être membre en règle de l’Ordre des psychologues depuis au moins 10 ans;
  • Posséder des expériences professionnelles diversifiées;
  • Avoir démontré dans le passé des capacités avérées à gérer des situations de conflits;
  • Avoir fait preuve d’intégrité et de probité, en plus de n’avoir fait l’objet d’aucun jugement de culpabilité devant une cour criminelle ou un conseil de discipline;
  • Posséder une excellente maîtrise du français, de même qu’une connaissance de l’anglais et des logiciels courants;
  • Faire preuve de rigueur, d’autonomie et d’un grand sens de l’organisation dans la conduite de ses dossiers.

Rémunération

La rémunération est de 85 $ l’heure. L’Ordre paye les frais de séjour et de déplacement lorsque requis.

Dépôt des candidatures

Les personnes intéressées doivent faire parvenir leur candidature au plus tard le 15 février 2024 à l’adresse courriel secretariatgeneral@ordrepsy.qc.ca ou à l'adresse postale suivante :

Candidatures – Syndic ad hoc
Stéphane Beaulieu, psychologue et secrétaire général
Ordre des psychologues du Québec
1100, avenue Beaumont, bureau 510
Mont-Royal (Québec)  H3P 3H5


Psychologues pour participer aux activités de comités plus

L'Ordre est à la recherche de psychologues qui prendront part aux activités de certains de ses comités. Les personnes intéressées sont invitées à soumettre leur curriculum vitæ accompagné d'une lettre de motivation à l'attention de M. Stéphane Beaulieu, Secrétaire général, à l'adresse suivante : comites@ordrepsy.qc.ca. La date limite pour soumettre votre candidature est le 12 février 2024.

Veuillez préciser dans votre lettre de motivation vos intérêts et expériences pertinentes en lien avec le mandat du comité pour lequel vous posez votre candidature*. Vous pourrez retrouver ci-bas la liste des comités visés par le présent appel de candidatures, de même que les mandats et descriptions propres à chacun de ces comités. Soulignons par ailleurs que certains comités requièrent une expérience minimale de 10 ans au sein de la profession.

Rappelons que c'est le Conseil d'administration (CA) qui a le pouvoir de nommer les personnes siégeant aux différents comités de l'Ordre. Les candidatures retenues seront portées à l'attention du CA lors de la séance du 26 février 2024.

Les personnes siégeant à un comité de l'Ordre reçoivent une formation en lien avec leurs fonctions au sein de ce comité. Elles sont également rémunérées pour leur participation aux réunions de leur comité à raison de 487 $ pour une réunion d'une journée, et de 234 $ pour une réunion d’une demi-journée. Précisons également que les réunions des comités se tiennent principalement par visioconférence, certaines réunions pouvant être tenues en personne.

*Notez que vous devez déposer une candidature même si vous en avez déposé une lors d’un appel de candidature passé.

Comités visés par le présent appel de candidatures, mandats et descriptions

  • Comité consultatif des élections

Le comité consultatif des élections est formé en vertu de l’article 3 du Règlement sur l’organisation de l’Ordre des psychologues du Québec et les élections à son conseil d’administration. Le mandat du comité est de répondre aux interrogations du Secrétaire général en regard du processus électoral. Extrait du règlement : « Le conseil d’administration constitue un comité consultatif des élections formé de trois personnes qu’il désigne qui ne sont pas membres de ce conseil d’administration. Le mandat du comité consiste à répondre aux interrogations que le secrétaire lui adresse en regard du processus électoral. » Le comité est composé de trois psychologues nommés par le conseil d’administration. La durée de leur mandat est de trois ans, renouvelable. Ce comité est actif pendant la période électorale au mois d’avril et mai et ne siège qu’en cas de besoins.

  • Comité des organismes accréditeurs en médiation familiale

Ce comité a notamment pour objectif de s’assurer d’une interprétation et d’une application concordante de la législation en matière de médiation familiale, tout particulièrement en ce qui a trait aux conditions et au processus d’accréditation des psychologues à l’exercice de la médiation familiale. Le comité est formé de représentants du Barreau du Québec, de la Chambre des notaires, de l’Ordre des psychologues du Québec, de l’Ordre des travailleurs sociaux du Québec, de l’Ordre des conseillers et conseillères en orientation, de l’Ordre des psychoéducateurs et des psychoéducatrices du Québec et l’Association des centres jeunesse du Québec. Le psychologue intéressé doit être accrédité titre de médiateur familial. Prévoir 5 à 6 réunions par année, en visioconférence et en personne.

  • Comité de révision

En vertu des dispositions de l’article 123.3 du Code des professions, le mandat du comité de révision consiste à donner, à toute personne qui le demande et qui a déjà réclamé au syndic la tenue d’une enquête au sujet de la conduite professionnelle d'un psychologue, un avis relatif à la décision du syndic ou d’un syndic adjoint de ne pas porter plainte contre un membre devant le conseil de discipline de l’Ordre. Ce comité se réunit en banc de trois personnes, soit deux psychologues et un représentant du public. Un représentant de la permanence assiste aux réunions du comité et agit à titre de secrétaire. Cette personne n’a pas droit de vote. Les réunions de ce comité se tiennent exclusivement par voie de conférence téléphonique et durent en moyenne de 30 à 60 minutes. Chaque dossier nécessite en moyenne de deux à trois heures de préparation avant la tenue des réunions. Les membres de ce comité doivent avoir la disponibilité pour traiter de 10 à 12 dossiers par année. Ce comité requiert un minimum de 10 ans d’expérience dans la profession de psychologue.

  • Comité de révision des demandes de permis de psychothérapeute

Ce comité procède à l’étude des demandes de révision présentées par les candidats au permis de psychothérapeute qui ont reçu une décision du Comité des permis de l’Ordre relative à une demande de permis. Le comité de révision s’assure de la conformité de la décision à la lumière de la réglementation. Il prend en compte les éléments nouveaux qui pourraient être soumis à son attention. Le comité fait part de ses décisions aux candidats et celles-ci sont finales et sans appel. Ce comité est composé de deux psychologues et d’un membre d’un ordre professionnel détenteur d’un permis de psychothérapeute. Ce comité se réunit au besoin, selon les demandes reçues (habituellement 1 à 3 fois par année pour des réunions d’une ½ journée). Un représentant de la permanence assiste aux réunions du comité et agit à titre de secrétaire. Cette personne n’a pas droit de vote.

Pour obtenir plus d'informations, veuillez consulter la page Web sur les différents comités de l'Ordre.