Agrégateur de contenus

Une rentrée riche de projets

Dre Christine Grou, psychologue | Présidente de l’Ordre des psychologues du Québec

Imprimer Partager par courriel
sept. 2021

Déjà septembre. J’espère que vous avez pu prendre un répit et que vous avez un regain d’énergie pour amorcer l’automne. Bien que nous ayons réalisé un long parcours d’adaptation face à cette pandémie, nous voilà habités à la fois par l’espoir d’un retour à une vie « plus normale » et par la crainte d’un variant plus puissant. La santé mentale de la population a été mise à mal et, comme nous l’anticipions, les conséquences psychologiques de la pandémie persistent au-delà du déconfinement. Les psychologues continueront d’être fortement sollicités dans les prochains mois. C’est dans un contexte d’ajustements constants que je vous écris et que je vous propose, dans les lignes suivantes, un aperçu de plusieurs projets en cours.
 

Représentations politiques

La demande pour les services psychologiques ne démord pas et nous savons qu’il est difficile d’y répondre autant dans le réseau public qu’en cabinet privé. Des discussions se poursuivent activement avec le cabinet du ministre Lionel Carmant sur les enjeux d’attraction et de rétention des psychologues dans le réseau public. La ministre Danielle McCann a demandé à nous rencontrer dans le cadre de ses nouvelles fonctions au ministère de l’Enseignement supérieur en tant que ministre responsable de l’application des lois professionnelles. Lors de cet entretien, nous avons eu l’occasion d’échanger au sujet de l’avancement des travaux de l’Office des professions quant à la question du diagnostic. Nos représentations visent à enrayer la confusion sémantique qui perdure au regard de l’évaluation des troubles mentaux et neuropsychologiques pour que les psychologues et les neuropsychologues puissent enfin utiliser le terme diagnostic.

En août dernier, l’Ordre a comparu devant la Commission spéciale sur l’évolution de la Loi concernant les soins de fin de vie afin de présenter son mémoire. Constitué de 14 recommandations, ce mémoire traite spécifiquement des enjeux éthiques et cliniques entourant les demandes pour les personnes invoquant un trouble mental comme seule condition médicale. En misant sur le respect de la dignité, de l’autonomie et de l’autodétermination, l’Ordre recommande un élargissement de la Loi pour permettre à ces personnes d’adresser une demande d’aide médicale à mourir (AMM) tout en ayant accès à des soins de santé mentale de qualité. Devant la Commission, j’ai insisté sur le rôle déterminant que peut jouer le psychologue (et le neuropsychologue) au sein des équipes interdisciplinaires dans l’évaluation des demandes d’AMM compte tenu de la complexité de telles situations, qui rejoint notre expertise, notamment dans l’analyse et la compréhension de la souffrance psychologique. En ce sens, le psychologue peut aussi accompagner et soutenir une personne qui voudrait définir ses volontés précises dans le cadre d’une demande anticipée d’AMM, surtout en contexte de troubles neurocognitifs majeurs. Vous pouvez consulter notre mémoire dans le site Web de l’Ordre.

Plateforme de consultation : la parole aux membres

Depuis ma nomination à la présidence de l’Ordre, je désire établir une communication bidirectionnelle et continue avec les membres. La pandémie a rendu impossible la tournée des régions, que j’entends faire régulièrement, mais nous avons trouvé une nouvelle avenue pour que vous puissiez vous exprimer et que l’on puisse vous écouter. C’est une priorité pour moi de rester à l’affût et bien informée de la réalité du terrain, qui m’est si chère pour l’avoir côtoyée pendant plus de 30 ans.

Vous verrez ainsi cet automne naître une plateforme de consultation où vous serez sollicités. Vous serez invités à partager vos idées ou à réagir sur des enjeux qui nous préoccupent. Cet outil contribuera à documenter certaines pratiques, ce qui vous donnera une voix et accordera un poids inestimable à nos actions politiques et médiatiques.

À court terme, je souhaite entendre vos réflexions et pistes de solution afin d’améliorer l’accessibilité aux services psychologiques. Vous pourrez écrire vos suggestions, voir celles de vos collègues et y réagir. Je ne suis pas sans savoir que vous avez une riche expérience et une perspective sur la qualité et l’organisation des services qui devraient être entendues.

Mise en place d’un nouveau Portail des membres

L’équipe de la Direction générale a travaillé d’arrache-pied ces derniers mois pour moderniser l’ensemble de nos processus administratifs et doter l’Ordre d’un système de gestion de relation client (CRM). Vous verrez, en octobre, les premiers résultats de ce changement important d’infrastructure informatique puisque le Portail des membres changera ses couleurs et ses dispositions. Vous retrouverez toutes les fonctionnalités du Portail habituel dans ce nouvel environnement, qui nous demandera à tous un peu d’adaptation.

Obligation de formation continue en psychothérapie : moins d’un an avant la fin de la période de référence

Cet automne s’amorce la dernière ligne droite vers la fin du quinquennat de l’obligation de formation continue en psychothérapie. Au moins 90 heures de formation continue, dont 5 heures de supervision, devront être accumulées d’ici le 20 juin 2022. Je vous invite à planifier dès maintenant votre calendrier de formation continue en consultant la liste des activités admissibles et l’offre diversifiée d’activités reconnues dans le Catalogue des activités de formation continue à ordrepsy.qc.ca/catalogue. Rappelons que les activités reconnues par le Collège des médecins sont aussi admissibles.

Rendez-vous de la formation

Devant l’incertitude reliée à la pandémie, nous avons décidé de reporter le congrès à l’an prochain et de tenir des Rendez-vous de la formation en mode virtuel les 12 et 13 novembre prochains. Nous avons constitué un comité scientifique afin de vous offrir une programmation axée sur les besoins de la population et les besoins des cliniciens, tout en prenant en compte de nouvelles réalités qui se répercutent sur vos pratiques. Pour découvrir les formations qui seront présentées pour l'occasion, vous pourrez consulter le microsite Web de l’événement à ordrepsy.qc.ca/rendezvous.

En terminant, je vous souhaite une rentrée stimulante et un automne rempli de nouveaux défis. Je vous suis très reconnaissante de la qualité de votre travail et j'ai hâte de vous lire dans notre nouvelle plateforme de consultation ainsi que de vous revoir en tournée.

Imprimer Partager par courriel